Construit en 1852, par John Robinson Hamilton, qui a siégé à l’assemblée du Bas Canada comme député du comté de Bonaventure (1841-1844), en plus d’être nommé conseiller de la Reine, ce manoir néo classique anglais, très peu fréquent au Québec, possède un caractère patrimonial de grande valeur, par surcroit, avec ses 4 cheminées et ses 8 foyers.

L’architecture du manoir Hamilton est unique en Gaspésie et a été influencée par le style palladien, d’Andrea Palladio, architecte italien de la Renaissance.

La visite du manoir, un incontournable, avec toutes ses pièces garnies de meubles, tapis, livres anciens, peintures et vaisselle d’époque, vous transportera indubitablement dans l’atmosphère du 19e siècle, à l’époque des loyalistes, en terre gaspésienne.

À découvrir, sa cuisine qui possède un four à pain traditionnel ainsi qu’un âtre avec crémaillère.